1/ Christian Estrosi sur le prix du timbre, une semaine après avoir annoncé qu’il serait maintenu au prix unique de 0.56€.
2/ Frédéric Lefebvre sur le web 2.0, deux semaines après avoir affirmé connaître le web parfaitement car il avait « commencé à communiquer sur Internet avant même la création de wanadoo ».
3/ Jean-Jacques Bourdin lui-même, incapable de répondre à la question de Thierry Ardisson: « qui a créé et dirigé RMC en 1943 » .

Par Julien, https://combuzz.wordpress.com/

Alors que se cache-t-il derrière les embuscades quotidiennes de JJ Bourdin ?

  •  Une volonté de piéger les politiques et prouver une fois de plus qu’entre leurs voitures et appartements de fonction, leurs voyages tous frais payés et leurs cocktails et autres soirées, ils sont complètement déconnectés du réel ?
  • Un désir de créer le buzz en se payant un Estrosi ou un Lefebvre ?
  • Ou un jeu inoffensif destiné à amuser les auditeurs ?

Probablement un peu des trois. Mais ce que l’on retient surtout de ces erreurs et plantages magnifiques, c’est la médiocrité des politiques, leur méconnaissance des dossiers (comme sur la question du nombre de sous-marins nucléaires français posée à Ségolène Royal puis à Nicolas Sarkozy, sur laquelle le fier Jean-Jacques se trompera lui-même, le nombre exact étant 6 d’après le ministère de la Défense).
Et on peut se demander, à l’heure où le désamour des français pour la (les) politique(s) n’a jamais été aussi fort, s’il est nécessaire de persister à demander le prix du kilo de tomates ou du pot de yaourt chaque matin et à tourner en ridicule les cancres qui auraient mal révisé leurs fiches.

Car un politique ne doit-il pas s’arracher des rayons de Carrefour ou Leclerc pour proposer une vision, un programme et un futur aux Français ?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

https://combuzz.wordpress.com/

Publicités