Buzzs négatifs, création de communautés, apparition de blogueurs stars : le web 2.0 a permis aux internautes de prendre le pouvoir. Alors que l’information était autrefois le fait exclusif des marques, les internautes n’hésitent plus à proposer leur propre contenu, à donner leur avis, à tester des produits comme de véritables journalistes.

Face à ce contre-pouvoir, les marques n’ont pas dit leur dernier mot et ont mis en place des stratégies offensives pour séduire le plus grand nombre et constituer des communautés de fans, véritables réservoirs de clients passés, présents et futurs.

Alors quels sont les moyens mis en place ? (par Julien, https://combuzz.wordpress.com/)

1/ Facebook et Twitter : créer une communauté de fans

Les marques ne pouvaient pas passer à côté des 400 millions d’utilisateurs du réseau crée par Mark Zuckerberg (lire comment Fessebook est devenu Facebook) ou des 15 millions de Twitterers. Toutes se sont donc lancées dans l’aventure communautaire. Et le succès est au rendez-vous : un tiers des 17 millions d’utilisateurs Français de Facebook est fan d’au moins une marque (étude réalisée par Fullsix).

Les bénéfices sont multiples pour les marques:

  • Elles entrent directement en contact avec leur cible et peuvent les prévenir en temps réel de leurs événements, lancement de produits etc…
  • Elles profitent de leurs fans prescripteurs : 64% d’entre eux se déclarent prêts à recommander leur marque favorite auprès de leurs proches (un chiffre qui chute à 24% pour l’ensemble des consommateurs).

Résultats : 6.4 millions d’adeptes pour Starbucks (817 897 sur Twitter), 5,2 pour Coca-Cola (18 967) et 4,5 pour Youtube (233 384) (chiffres au 28 mars 2010)

2/ Blogueurs stars : profiter de leur rôle de leader d’opinion

Les blogueurs stars sont une denrée rare et très recherchée par les marques. Professionnels (ou pas) spécialisés dans un domaine précis (high-tech, beauté, luxe…), ils sont suivis par une communauté importante de fidèles : des cibles toutes trouvées pour les marques qui vont tout faire pour séduire ces gourous du web 2.0 et placer leurs produits. Invitations à des shows, envois de produits gratuits, réduction, ces blogueurs sont assaillis de sollicitations et le plus souvent rémunérés.

M. Arrington

Un des plus fameux blogueurs hign-tech de ces dernières années, Michael Arrington (fondateur du site TechCrunch.com) gagnait ainsi plus de 60 000$ par mois en 2007. Anh Phan du journaldugeek.com touchait lui 5 000€/mois. Alors pourquoi pas vous ? (Lire Blogs: comment gagner de l’argent ? )

MAIS ATTENTION!!!! : maîtriser sa communication dans le monde du web 2.0 n’est pas une chose aisée comme l’a constaté Nestlé qui a subi une attaque en règle de sa page Facebook la semaine du 17 mars 2010 (Lire l’article)!

Publicités