Govou-benzema-riberyDepuis avant-hier circulent sur le web des photos suggestives de Zahia D. . Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais cette jeune femme de 18 ans est au coeur d’une sordide affaire: prostituée, elle aurait eu des relations tarifées avec 3 stars du foot (3 Bleus Ribéry, Govou, Benzema), alors qu’elle était mineure. En quelques heures, ses clichés font le tour du web, des vidéos parodiques sont uploadées sur Youtube ou Dailymotion, les recherches Google explosent…
Au-delà du scandale et des possibles poursuites judiciaires (3 ans de prison et 45 000€ d’amende), c’est la protection de la vie privée et des données confidentielles sur les réseaux sociaux qui pose problème. En effet, ces fameuses photos ont été exhumées par des internautes sur Facebook sans aucune précaution ni vérification, sur la seule foi d’une dépêche AFP nommant la call girl visée Zahia D. . Mais qui a vérifié l’exactitude des sources? Cette jeune Zahia D. est-elle la prostituée incriminée? Ses photos, certes sexy, font-elles d’elle une call-girl?

L’identité semble être bonne mais que se serait-il passé si les internautes au départ du buzz s’étaient trompés? Cet emballement n’est-il pas la preuve terrible que la vie privée et les données personnelles ne sont absolument pas protégées par les réseaux sociaux? Qu’il est urgent de réglementer des sites tels que Facebook, Myspace, Friendster ou Bebo? Que tout un chacun peut être victime d’un buzz malveillant et incontrôlable? Que n’importe qui peut voir sa vie (ses photos, ses amis, ses coordonnées personnelles) étalée au grand jour sans pouvoir s’y opposer?
La CNIL et ses homologues de 9 pays qui viennent de taper sur les doigts de Google pour des raisons similaires (voir l’article), feraient bien de se pencher sur la question.

https://combuzz.wordpress.com/

Publicités