facebook-femmeMenée par l’institut de recherche Lightspeed aurpès de 1605 femmes américaines âgées entre 18 et 34 ans, l’étude a révélé que 39 % d’entre elles se déclaraient accro au réseau social.

34 % consultent ainsi Facebook dès leur lever (avant même de se brosser les dents ou d’aller aux toilettes) et 21 % se lèvent la nuit pour vérifier leur compte !

Mais au-delà de ces chiffres qui trahissent l’importance prise par Facebook dans nos vies, l’étude révèle un point intéressant quant à l’avenir et à l’évolution des usages du réseau social.  Facebook pourrait en effet se substituer aux sites de rencontres type Meetic : 

  • 50 % des femmes et 65 % des hommes ne sont pas contre avoir des rencarts avec des personnes rencontrées sur le réseau social,
  • 6 % des femmes et 20 % des hommes admettent utiliser Facebook pour draguer.
  • Et 9 % des femmes (et 20 % des hommes) disent avoir déjà rompu via une modification cruelle de leur statut ! 

Créé pour noter le physique des étudiantes de Harvard, Facebook s’est donc imposé comme un des outils amoureux préférés des internautes (lire comment Fessebook est devenu Facebook)

Publicités