Pour promouvoir sa dernière offre promotionnelle (1 billet acheté, l’autre à moitié prix), Corsairfly a copié l’irlandais Ryanair en s’inspirant de l’actualité (lire l’analyse de la communication de Ryanair).  En plus de surfer sur la vague des Bleus « A ce prix là, j’emmène Zahia », signé Franck, ou « A ce prix là j’emmène Raymond », signé Nico (Anelka), et de s’amuser de la guéguerre des Miss France « A ce prix là, j’emmène Genneviève » signé Valérie (Bègue),Corsairfly s’est aussi attaqué au mythe national avec « A ce prix là j’emmène mon chirurgien », signé Johnny, allusion aux complications post-opératoires subies par le rockeur tatoué. 

Lancée fin août, cette campagne qui n’avait que peu fait parler d’elle a soudainement provoqué le buzz lorsque Franck Ribéry a exigé et obtenu le 17 septembre le retrait de son nom et celui de Zahia.

Seul hic : l’offre est terminée depuis le 12 septembre et les les pubs sont toujours en ligne sur le site! Une manière habile de profiter du coup de projecteur maladroitement donné par le blagueur Francky? Sans doute!

Dans le même genre de campagne humoristique sur l’actualité lire aussi : Sixt engage Rocco Siffredi et Carla Bruni pour sa nouvelle campagne de pub!

Publicités